IJF News - 7 Août, 2016

Jeux Olympiques de Rio, Brésil

JOUR 2

 

ENGLISH VERSION

 

Le Judo écrit l'histoire à rio 

 

 

Women: -52kg - Men: -66kg  

 

Les Jeux Olympiques de Rio 2016 ont couronné deux nouveaux Champions Olympiques à l’issue d’une journée de judo magique qui a vu un subtil mélange d’athlètes créant la surprise et de superstars scellant leur destin dans le marbre de la Carioca Arena 2.

 

Les hommes -66kg et les femmes -52kg comptant respectivement 32 et 22 combattants ont pu livrer les combats de leur vie sur la plus grand scène sportive internationale. Après des années de dévouement pour leur sport, aiguisant leur compétences aux quatre coins du globe au cours des compétitions du circuit mondial et au cours de stages d’entraînement exigeants, ceux sont ceux qui arrivent à se sublimer le jour J en mettant en musique tout ce qu’ils ont appris durant toutes ces saisons sportives qui transforme une simple journée d’août en jour de leur vie.

 

 

La porte drapeau du Kosovo lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux, Majlinda Kelmendi (KOS) attirait toute l’attention de cette deuxième journée de compétition et la double championne du monde n’a pas déçu en remportant la première médaille olympique de l’histoire pour le Kosovo. La jeune femme en or est depuis déjà plusieurs années le visage du sport kosovar et une ambassadrice pour un pays qui a été reconnu par la FIJ dès 2012, avant que cette reconnaissance ne s’étende au CIO en 2014.

 

 

M. Hashim THACI, Président de la République du Kosovo, était aujourd'hui présent en compagnie du Président Vizer

 

M. Marius Vizer, Président de la FIJ, à l’issue de la finale, commenta la victoire de Kelmendi: “Je suis très heureux de la victoire de Majlinda. Elle mérite cela après toutes ces années d’effort de dévouement. Je veux féliciter Majlinda, mais également son coach, le président de la fédération, le comité national olympique et tous ceux qui l’ont aidée à décrocher cette médaille. De manière générale, je suis heureux pour tous les athlètes qualifiés pour les Jeux et je tiens à féliciter celles et ceux qui ont d’ores et déjà montés sur le podium.“

 

M. Patrick Hickey, Président du Comité Olympique Européen, a déclaré: “Je suis ravi et honoré d’être présent aujourd’hui à l’occasion de la victoire de Majlinda Kelmendi. La première médaille pour le Kosovo lors des Jeux Olympiques. J’ai de la consideration et de l’admiration pour le Président Vizer pour ce qu’il a fait et pour la longue campagne qu’il a mené pour la reconnaissance du Kosovo au sein de la communauté sportive internationale. C’est réellement un moment historique.“

 

Alors qu’il n’était pas tête de série et par conséquent dans aucune tête de fans de judo au matin de la compétition, Fabio BASILE (ITA) est désormais dans les esprits de millions d’Italiens et sans aucun doute son visage fera la une de tous les quotidiens de son pays d’origine, dès lundi.

 

 

Les moments historiques de cette deuxième journée ont été partagés par de nombreuses personalités. 

 

M. Thomas BACH, Président du CIO
M. Patrick HICKEY, Président du COE, Membre du Comité Exécutive du CIO
M. Hashim Thaci, Président de la République du Kosovo
M. Carlos Arthur NUZMAN, Président du Comité d’Organisation Rio 2016, Président du CNO
M. Pere MIRO, Directeur de la Solidarité Olympique
M. Kit McCONNELL, Directeur des Sports du CIO

 

 

M. Marius VIZER, Président de la FIJ a remis son troisième dan de judo à M. Patrick Joseph HICKEY, Président du COE Membre du Comité Exécutive du CIO, en présence de M. Thomas BACH, Président du CIO. Au cours de la même cérémonie, M. Vizer offrit à M. Bach une oeuvre de la part de la Fédération Internationale de Judo. 

 

Lundi justement, l’attention se portera sur les poids moyens avec les catégories féminines -57kg et masculines -73kg.  

 


 

FEMMES

-52kg: Une porte-drapeau drapée d’or pour l'histoire  

Guidant la délégation du Kosovo sur le chemin de la victoire, la double championne du monde, Majlinda Kelmendi (KOS), avait rendez-vous avec son destin aujourd’hui. En remportant la première médaille olympique du jeune Kosovo, une médaille d’or décrochée en présence du Président de la République du Kosovo, M. Hashim THACI, et du Président du Comité International Olympique, M. Thomas BACH, Kelmendi rentre dans l’Histoire. 

 

 

Agée de 25 ans, elle était opposée en finale à la double médaillée de bronze des World Masters, l’Italienne Odette GIUFFRICA. La favorite de la compétition prit la tête du combat après 29 secondes seulement grâce à un yuko sur uchi-mata. S’il s’agit du seul score la jeune italienne âgée de seulement 21 ans n’a pas démérité et à tenté crânement sa chance en mettant une pression constante sur son adversaire qui se contenta de contrôler le combat. Personne n’avait le droit de disputer ce titre tant attendu et espéré par celle qui représenta l’Albanie en 2012 à Londres. A l’issue de la finale, le public et les supporters kosovars en particulier purent libérer leur énergie pour célébrer la nouvelle championne olympique.

A l’issue du combat, Kelmendi resta sur la tatami un long moment en larmes, réalisant ou non ce qu’elle venait de faire en mettant son pays en première page devant les yeux du monde entier, faisant de ces instants, l’un des moments magiques de ces jeux qui ne viennent pourtant que de commencer. Alors que les deux athlètes reprenaient leur souffle et commençaient à prendre conscience de leur performance, Kelmendi et Giuffrida ainsi que leurs coaches partagèrent un magnifique moment en se prenant mutuellement dans les bras, montrant, s’il fallait le démontrer, à quel point le judo est plus qu’un sport.

 

 

GIUFFRIDA (ITA) et KELMENDI (KOS) démontrent que le judo est plus qu'un sport

 

La première Championne Olympique de l’histoire du Kosovo déclara: “Je suis si heureuse. Pour être honnête, je suis venue ici pour la médaille d’or, mais c’est fou. Je suis si heureuse pour moi, pour mon coach, pour mon pays. C’est la première fois que le Kosovo participe aux Jeux, et pour une première fois, je pense qu’obtenir l’or est énorme.“

 

“Cela veut dire beaucoup. Les gens, et particulièrement les enfants me voient comme une héroïne. Je viens juste de leur prouver qu’après la guerre, et même si nous avons survécu à celle-ci, quand nous voulons quelque chose, il est possible de l’obtenir. S’ils veulent être champions olympiques, ils le peuvent, même si nous venons d’un petit pays, un pays pauvre.“

 

Au cours de la première demi-finale, Giuffrida se défit de la médaillée de bronze du Grand Chelem de Bakou, la Chinoise MA Yingnan, grâce à un petit shido. Il n’en fallut pas plus pour que les premières larmes apparaissent sur les joue de la jeune Italienne, envahie par l’émotion devant les encouragements venant des tribunes.

 

Dans la seconde demi-finale, Kelmendi eu un de ces combats les plus durs à livrer face à la Japonaise NAKAMURA Misato, trois fois Championne du Monde tout de même. A l’instar de la demi-finale précédente, Kelmendi du se contenter d’un petit shido qu’elle parvint à mener au bout sans prendre de risque inconsidérés.

 

La première médaille de bronze de la catégorie revint à NAKAMURA qui était opposée à la locale de l’étape, Erika MIRANDA (BRA) qui malgré un public acquis à sa cause et la poussant à grand coups de ‘Erika, Erika’, finit par s’incliner devant les coups de boutoirs de la Japonaise qui marqua le yuko de la victoire au cours du golden score sur un o-uchi-gari que l’on n’attendait plus.

 

La deuxième médaille de bronze fut remportée par la médaillée d’argent des World Masters, la Russe Natalia KUZIUTINA qui fixa au sol son adversaire MA (CHN) grâce à un imparable tate-shiho-gatame. KUZIUTINA a ainsi pu démontrer les progrès réalisés au sol sous les yeux de son coach français, spécialiste de ne-waza, Jean-Pierre GIBERT.

 

Finale
KELMENDI, Majlinda (KOS) vs GIUFFRIDA, Odette (ITA)  

 

Combats pour la médaille de bronze
NAKAMURA, Misato (JPN) vs MIRANDA, Erika (BRA)  
MA, Yingnan (CHN) vs KUZIUTINA, Natalia (RUS)  

 

Demi-Finales
MA, Yingnan (CHN) vs GIUFFRIDA, Odette (ITA)  
NAKAMURA, Misato (JPN) vs KELMENDI, Majlinda (KOS)  

 

 

 

Résultats

1. KELMENDI, Majlinda (KOS)  
2. GIUFFRIDA, Odette (ITA)    
3. NAKAMURA, Misato (JPN)   
3. KUZIUTINA, Natalia (RUS)   
5. MIRANDA, Erika (BRA)    
5. MA, Yingnan (CHN)  
7. CHITU, Andreea (ROU)  
7. LEGENTIL, Christianne (MRI)

      



HOMMES

-66kg: Basile, une star est née  

Le médaillé de bronze des championnats d’Europe, l’Italien Fabio BASILE était dans un bon jour, c’est le moins que l’on puisse dire, le bon jour de sa vie qui lui a permis de réaliser une performance sensationnelle en remportant l’or olympique en -66kg. Originaire de Turin et âgé d’à peine 21 ans, BASILE ne s’est qualifié pour les Jeux qu’au tout dernier moment, en échouant au pied du podium lors du Grand Prix de Almaty. S’il a toujours cru en sa bonne étoile et si le jeune homme possède cette assurance caractéristique de ceux qui osent tout, aussi bien sur et en dehors du tatami, son tallent à l’état pur lui a permis de littéralement faire un holdup sur la catégorie des -66kg. En remportant quatre de ses cinq combats par ippon, dont la finale contre le champion du monde en titre, il avait encore l’énergie nécessaire pour réaliser un saut périlleux comme un pied de nez a son relatif faible classement mondial en début de journée. 

 

 

La nouvelle star italienne déclara: “Sincèrement, je ne réalise pas ce qui se passe. Parce que dans la vraie vie, je vais je crois me rendre compte dans quelques heures que toute ma vie tourne autour du judo. C’est quelque chose que je fais depuis mon plus jeune âge et je veut remercier tous ceux qui m’ont aidé depuis mon coach jusqu’à mon équipe et tout les autres."

 

 

En demi-finale, AN remporta le combat des titans contre le triple Champion du Monde et médaillé de bronze olympique EBINUMA Masashi (JPN). Pour sa première participation aux Jeux, AN força son adversaire dans un golden score endiablé à l’image de tout le combat, pour conclure sur un yuko libérateur.

 

Dans la seconde demi-finale, BASILE (ITA), remporta une victoire étriquée contre le surprenant vainqueur du Grand Prix de Budapest, Adrian GOMBOC (SLO), lui aussi âgé de 21 ans, comme BASILE.

 

Au cours de la première finale pour la médaille de bronze, Rishod SOBIROV (UZB) remporta une incroyable troisième médaille de bronze Olympique. Le double Champion du Monde aura ainsi remporté le bronze en 2008, 2012 et désormais 2016, faisant de lui l’un des judokas les plus médaillés au monde.

 

Pour la deuxième médaille de bronze, le Japonais EBINUMA ne laissa aucune chance au médaillé de bronze des Championnats Pan Américains, le Canadien Antoine BOUCHARD. Il le projeta sur un drop seoi-nage dévastateur pour ippon devant les yeux de son mentor vainqueur des Jeux de Barcelone en 1992, YOSHIDA Hidehiko qui se trouvait dans les gradins. Ebinuma était venu pour l’or. Il repart avec une nouvelle médaille de bronze Olympique après celle obtenue en 2012 à Londres, de quoi écraser quelques larmes sur l’épaule de son coach, INOUE Kosei. En incroyable champion qu’il est, EBINUMA sera-t-il en mesure d’être encore compétitif dans quatre ans? 

  

Finale
BASILE, Fabio (ITA) vs AN, Baul (KOR)

 

Combats pour la médaille de bronze
GOMBOC, Adrian (SLO) vs SOBIROV, Rishod (UZB)  
EBINUMA, Masashi (JPN) vs BOUCHARD, Antoine (CAN)  

 

Demi-Finales
EBINUMA, Masashi (JPN) vs AN, Baul (KOR)  
GOMBOC, Adrian (SLO) vs BASILE, Fabio (ITA)  

 

  

Résultats
1. BASILE, Fabio (ITA)   
2. AN, Baul (KOR)  
3. SOBIROV, Rishod (UZB)   
3. EBINUMA, Masashi (JPN)   
5. GOMBOC, Adrian (SLO)    
5. BOUCHARD, Antoine (CAN)    
7. MATEO, Wander (DOM)
7. DAVAADORJ, Tumurkhuleg (MGL)      

        



PROGRAMME

Lundi - 8 août 

10:00 - 13:00 Phase éliminatoires  
15:30 - 18:10 bloc final  

 

Femmes: -57kg

Hommes: -73kg

 

Mardi - 9 Août 

10:00 - 13:00 Phase éliminatoires  
15:30 - 18:10 bloc final   

 

Femmes: -63kg

Hommes: -81kg

 

Mercredi - 10 Août 

10:00 - 13:00 Phase éliminatoires  
15:30 - 18:10 Final block  

 

Femmes: -70kg

Hommes: -90kg

 

Jeudi - 11 Août 

10:00 - 13:00 Phase éliminatoires  
15:30 - 18:10 bloc final  

 

Femmes: -78kg

Hommes: -100kg

 

Vendredi - 12 Août 

10:00 - 13:00 Phase éliminatoires  
15:30 - 18:10 bloc final  

 

Femmes: +78kg

Hommes: +100kg

 

Site de compétition: Carioca Arena 2 


IJF Media & Communications Department

Mark Pickering, IJF Media Manager 

Nicolas Messner, IJF Media Director

 


Photos ©  IJF Media by G. Sabau, Tamas Zahonyi and Jack Willingham


press@ijf.org

 

IJF - 1007 Lausanne, Switzerland

Avenue Frédéric-César-de La Harpe 49

For any request related to that newsletter, please contact us at press@ijf.org | unsubscribe

This message was sent by the International Judo Federation

IJF President’s Office • HUN 1051 Budapest, Jozsef Attila str. 1

IJF General Secretariat • FFJudo - 21-25 Avenue de la Porte de Châtillon , F-75 680 Paris Cedex 14 France

IJF Lausanne Office • 1007 Lausanne • Avenue Frédéric-César-de-La-Harpe 49 • Switzerland

www.ijf.org